1ère de couverture Le dernier de la liste 1.jpg
Le dernier de la liste

« Je voudrais que tu sois le dernier de la liste,

Juste celui pour qui l’on trace le mot fin, »

Il tue. Méthodiquement. En silence. En consignant consciencieusement chacun de ses meurtres. L’un après l’autre. Avant de les publier. Personne ne sait quand s’arrêtera le massacre. Sauf lui ?

Car comme l'exprime Jean-Michel Bessette, « Le meurtre est l'ultime échec de la parole. » 

Thriller        Format papier & ebook       Parution prévue Décembre 2022

Le songe de Jeanne d'Arc
Le songe de Jeanne d'Arc

 

Jeanne a seize ans. Elle s’endort et songe. D’abord à sa vie future, à ses amours à venir et à son destin tout tracé. Mais, dans son rêve, elle va dialoguer avec d’étranges personnages : un homme d’église, un politique, un musicien, un écrivain, un historien… Grâce à eux, elle va découvrir sa vie prochaine. L'hypocrisie, l'égoïsme et l'orgueil vont se confronter à l’amour, au devoir et à la mort. Entre l’individu et le collectif, le profane et le sacré, l’humain et le divin, elle va devoir choisir.

 

Même si, comme l'énonce sa future devise, « Dieu premier servi. »  

Théâtre        Format papier & ebook       Parution prévue Septembre 2023

1ère de couverture La lettre de Ravel.jpg
Musset malade de l'imaginaire

 

Si le signe de Musset, en médecine, désigne l'un des signes périphériques de l'insuffisance aortique, à savoir l'hyperpulsatilité artérielle, la médecine moderne a également souligné scientifiquement la solitude morale et les états névropathiques chez Alfred de Musset.

 

La difficulté d'être est au coeur de l'oeuvre de Musset, auteur romantique contradictoire à l'épuisement physique et moral précoces, mal-être qui aboutira à une quasi névrose : « On se sent très bien vivre et pourtant on est mort. »

 

Toute la prose et la poésie de Musset, éternel adolescent de génie, habile à distinguer les penchants contraires qui le divisent, sont hantées par des images telles que la mort du père, l'ambivalence de l'amour, le suicide et la souffrance inspiratrice. Si le double et le miroir ont été largement commentés, les associations récurrentes comme le suicide et le vin, la mort et le feu, omniprésentes dans son oeuvre, interrogent. Dans son abondante production de nouvelles, de contes ou de poésies, les yeux sont soit bleus, soit noirs ; les femmes soit vierges ou prépubères, soit grisettes ou prostituées. Sans alternative.

Ces images et ces symboles, répertoriés dans cette étude sur l'imagination de l'écrivain sont analysés et décryptés à l'aide de Jung (les symboles du rêve, l'anima et l'animus), Bachelard (la dialectique du non et le recours aux quatre éléments) et Gilbert Durand, grâce à sa méthode fondée sur la symbiologie, qui se caractérise par l'emploi de la mythocritique afin d'étudier le mythe dans les textes littéraires.

Essai             Format papier & ebook       Parution prévue Septembre 2024